Voyage au Chili : diversité naturelle du pays le plus long d’Amérique du Sud

Diversité naturelle au chili

4000 kilomètres de long et 200 kilomètres de largeur, le Chili propose à ses habitants et aux touristes une large panoplie de paysages naturels exceptionnels. De Nord au Sud et d’Est en Ouest, le pays est devenu une destination la plus prisée pour un voyage inédit en Amérique latine.

Les merveilles de la nature au Chili attirent de nombreux touristes chaque année. Ils se ruent et effectuent des réservations pour apprécier la diversité naturelle de ce pays. Par ailleurs, Chili offre un large panel d’espèces et de réserves nationales comme les espaces protégés du Chili, les parcs nationaux, les réserves nationales et les monuments naturels. Vous pouvez distinguer les parcs de Patagonie australe et la Terre de Feu, les parcs de Patagonie, des lacs et volcans, les parcs de la région centre et l’île de Pâques et les parcs de la région nord. Outre les parcs nationaux, le Chili est constitué de nombreuses faunes et flores endémiques. Il s’agit de la faune terrestre, de la faune marine, de la faune aviaire et la faune antarctique.

Vous pouvez également apprécier le désert d’Atacama, la barrière des Andres, des volcans aux cônes enneigés, une succession de lacs, plusieurs kilomètres de forêts et de vignobles, une vaste steppe, des fjords et des glaciers. Par ailleurs, le parc naturel Torres del Paine n’est pas en reste. Il s’installe parfaitement au centre de la Patagonie. Il est doté de faunes et de flores typiques de cette région. Les visiteurs peuvent découvrir des guanaccos, des renards, des pumas et des condors. Il regorge également de nombreux glaciers, des lacs et des montagnes.

De plus, il ne faut pas oublier la destination « désert d’Atacama » lors de votre séjour naturel du Chili. Il est considéré comme le plus aride de la terre. Il vous permet d’apprécier un paysage unique et original. Vous pouvez y découvrir des volcans, des geysers, des lacs salés, des flamants roses, des sources d’eau chaude, des déserts de sel et des villages aymara. Vous pouvez également apercevoir une succession d’oasis de verdure et de paysages lunaires. Ils allient les palettes d’ocre et les palettes rouges. Le centre déborde aussi de nombreux parcs naturels comme le parc national de l’archipel Juan Fernandez. Il est doté de nombreuses faunes et flores endémiques au monde. Il est caractérisé par la présence de l’otarie des îles Juan Fernandez. Il est un véritable paradis des botanistes.